revival kensuke



EXTREME


Extreme par revival kensuke

Extreme, c’est LE groupe qui m’a marqué.

Pourtant je ne suis pas un fan. J’ai écouté pas mal de choses avant et beaucoup après ! Je ne pense même pas que ce soit eux qui m’aient le plus influencé musicalement. Mais voilà, tout simplement j’adore. Je ne connais pas trop mal ce qu’ils font, et je ne m’en lasse pas depuis que j’ai 12 ans. Et puis vlà les looks qu’ils envoient les gars…
Pour faire une généalogie très grossière (d’après ma piètre culture musicale old school), ces 4 bonhommes ricains jusqu’à la moëlle et plutôt revendicatifs sont en quelque sorte une des suites logiques de Hendrix, des Beattles, de Van Halen et de Queen. On ajoute à ça : un groove gigantesque, qui s’affine au fur et à mesure des albums et une excellente complémentarité entre les différents membres du groupe (ils ont chacun un grain, un son et un touché particulièrement typés).
» La suite !



Revival Kensuke : nouvel album


On avait quitté Rev Ken il y a trois ans, au lendemain de notre toute première soirée Subjective Live! (c’était à l’Alimentation Générale), sur la promesse d’une journée barbecue en bordure de Seine.

Pour l’anecdote, cette soirée du 18 juin 2009, nous l’avions baptisée « L’Appel de la pop libre », ce qui a fait soulever quelques sourcils (comme disent les Anglais) du côté des Kensuke. Quelques temps plus tard, le flyer, sur lequel on avait passé le général De Gaulle au filtre rose, s’est mystérieusement retrouvé exposé au Musée National de la Résistance. Mais cela, n’est-ce pas, est une autre histoire.

» La suite !



NOBUO UEMATSU


Nobuo Uematsu

La musique de jeux vidéos, c’est un peu comme la musique de film, c’est super imagé et il y a un côté exercice de style. Nobuo Uematsu est surtout connu pour la série des Final Fantasy. J’ai passé tellement d’heures à jouer à ces jeux que c’est peut-être la musique que j’ai le plus écouté dans ma vie ! Ca m’a forcément influencé. À l’epoque, le son des consoles de jeux était entièrement en MIDI. Même avec ces sons complètement synthétiques, il y a quelques morceaux qui sont des perles. OK, il y a une part de nostalgie… Mais les versions Piano Collections sont plus facile a apprécier. Il y a du genie et de la variété. Je recommande les Piano Collections de FFVIFFVII et FFX.

par Raphaël Hasson

» La suite !



PHILIP GLASS / 1000 Airplanes On The Roof (1988)


Philip Glass 1000 Airplanes On The Roof

À l’époque où l’on m’a fait découvrir ça, j’écoutais East 17 et Haddaway. Ça m’a fait un choc. Je dansais des balais mortuaires dessus pendant des heures, j’avais même pas 10 ans. L’atmosphère est super futuriste, avec plein de synthés. L’ambiance a un côté Total Recall (pendant les vues sur Mars). C’est de la musique minimaliste mais on s’en rend pas vraiment compte. Tous les morceaux s’enchaînent, c’est une histoire, un drame. On croirait de la musique de film mais ce n’est pas le cas. C’est marrant, Glass est lui aussi influencé par la musique nippone. C’est un compositeur extrêmement prolifique, qui a notamment enregistré pas mal de musiques de films : le Dracula de Tod Browning, Kundun, et le magnifique Mishima.

par Raphaël Hasson

» La suite !



Revival Kensuke


» La suite !



REVIVAL KENSUKE. Live


Réalisation et montage : Jérôme de Larosière

» La suite !



REVIVAL KENSUKE : live acoustique


Réalisation et montage : Jérôme de Larosière

» La suite !

</